Accueil > Actualités du laboratoire

Actualités du laboratoire RSS des Actualités du laboratoire

Page(s) : < | 1 | ... | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | ... | 30 |

22 octobre 2013

Une première en Europe : un bateau de pêche électrique pour mesurer la diversité de poissons d’eau douce dans les écosystèmes lentiques

(Julien Cucherousset & Nicolas Charpin)

Ce nouveau type de bateau venu d’Amérique du Nord va permettre de mieux mesurer la biodiversité piscicole dans les milieux aquatiques de grandes tailles, d’une façon plus rapide et plus efficace dans des habitats souvent difficiles d’accès. Il permet également d’échantillonner les communautés de manière plus représentative, en incluant notamment les spécimens de plus grandes tailles sans aucun dommage pour ceux-ci. Ainsi, ce matériel permettra, entre autre, d’améliorer les connaissances sur la biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes lentiques.

Lire la suite

21 octobre 2013

Forêt amazonienne : le premier inventaire à grande échelle révèle une hyper dominance de 227 espèces d’arbres

(Jérôme Chave)

Une étude internationale, à laquelle ont participé des scientifiques de l’IRD, de l’INRA, du CNRS et du Cirad, avec l’appui de l’herbier IRD de Guyane, vient de dresser le premier inventaire à large échelle des arbres du bassin amazonien. Les chercheurs montrent que la première forêt tropicale humide du monde est composée de près de 390 milliards d’arbres appartenant à environ 16 000 espèces différentes. Ils révèlent que 227 espèces seulement sont hyper dominantes et représentent plus de la moitié des arbres de l’Amazonie. Ces résultats, qui ont également permis d’estimer à 11 000 le nombre d’espèces rares, sont publiés le 18 octobre 2013 dans la revue Science, sous forme d’un article de synthèse.

Lire la suite

1er octobre 2013

L’impact minoré du changement climatique sur l’extinction des poissons d’eau douce

(Sébastien Brosse & Gaël Grenouillet)

Des chercheurs du laboratoire BOREA (CNRS / IRD / MNHN / UPMC)1, de l’Université Toulouse III - Paul Sabatier et de l’Université d’Utrecht (Pays-Bas) viennent de montrer que les extinctions actuelles des poissons d’eau douce dues aux pressions anthropiques seraient bien supérieures à celles générées par le changement climatique. Ces résultats, qui contrastent avec les précédentes estimations, sont publiés dans Journal of Applied Ecology.
Les modèles utilisés jusqu’à présent prévoient que la réduction de l’habitat de certaines espèces provoquée par le changement climatique serait l’une des causes majeures de leur extinction. Mais ces modèles négligent le facteur temps et ne précisent pas la date de réalisation des prédictions, élément pourtant essentiel pour déterminer les causes d’extinction d’une espèce.

Lire la suite

15 juillet 2013

Interactions mutualistes : identification d’un mécanisme de sanction entre des fourmis et leurs plantes hôtes

(Pierre-Jean Malé & Jean-Baptiste Ferdy)

Il existe dans la nature de nombreuses formes de mutualisme entre un animal et une plante, les deux partenaires bénéficiant de la présence de l’autre. Bien que les interactions mutualistes génèrent des bénéfices pour les deux partenaires, elles n’en sont pas moins la source de conflits. Des chercheurs du CNRS, de l’Université Toulouse III- Paul Sabatier et de l’IRD viennent d’observer une interaction originale de sanction entre une plante et une fourmi : en Guyane, la plante Hirtella physophora est capable de sanctionner ses fourmis locataires qui l’empêchent de fleurir. Ces résultats illustrent l’importance des mécanismes de sanction qui permettent d’empêcher un partenaire mutualiste de devenir parasite. Ce travail a été publié le 12 juillet 2013 dans la revue Evolutionary Biology.

Lire la suite

2 juillet 2013

Les femmes à la conquête de l’Europe : une histoire multi-millénnaire

(Lounès Chikhi)

La transition Néolithique durant laquelle les sociétés humaines sont passées d’un mode de vie intégrant chasse et cueillette à un mode de vie fondé sur l’agriculture et la domestication de plantes et d’animaux est probablement l’événement culturel et démographique le plus important de l’histoire évolutive de l’humanité. Cette transition a été accompagnée par de profonds changements des pratiques culturelles et modes de vie que l’on retrouve dans les données archéologiques. Cela inclue la sédentarisation avec l’apparition de villages, de villes, un accroissement de la taille des populations humaines, des changements dans les pratiques mortuaires, une augmentation de l’impact anthropique sur l’environnement, y compris à travers la domestication de plantes et d’animaux. Cependant, l’impact sur le génome des populations humaines a généré de vifs débats parmi les archéologues, linguistes et généticiens. Ce débat est loin d’être résolu alors que l’Europe reste le continent le plus étudié.

Lire la suite

Page(s) : < | 1 | ... | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | ... | 30 |