Supervisory authorities

CNRS

Our LABEX

Our Networks

Search




Visitors logged in: 11


Home > Communication > Scientific newsletter > Books, documents

Books, documents Books, documents feed

Page(s) : < | 1 | ... | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | ... | 117 |

7 March 2018

Moi, parasite

Découvrez le monde étrange des créatures les plus redoutables de la nature

Moi, parasite, je vous remercie d’offrir enfin une tribune à mon parti, celui des organismes trop souvent méprisés au seul motif qu’ils vivent aux dépens d’autres espèces. Venez à la rencontre de nos différents représentants qui s’expriment au fil des chapitres : écoutez l’érudit ver solitaire vous narrer l’histoire à rebondissements de sa découverte ; une fourmi générale des armées exposer nos stratégies d’attaque et de défense contre nos hôtes ; une guêpe sadique débroussailler les subtilités de l’enchevêtrement parasitaire ; l’hermaphrodite Diplozoon décrire avec extase notre Kâma Sûtra intime…
Ces précieux témoignages ne laisseront personne indifférent et raviront les curieux en quête de sensations fortes : entre les vers qui poussent des insectes à se noyer et s’extirpent par leur anus, les tiques qui rendent végétariens ou encore les bébés moules qui vampirisent les poissons, notre monde repousse toujours plus loin les limites de l’extraordinaire et du répugnant !

Read more

1 March 2018

Le prince des profondeurs

L’intelligence exceptionnelle des poulpes

Il possède un énorme cerveau – quasiment autant de neurones qu’un chat – localisé en partie dans ses huit bras. Il «voit» et «goûte» avec la peau, dont la couleur change instantanément pour mieux le camoufler. Dépourvu d’os, il se faufile à travers la moindre fente – oubliez les cages! Il joue, adore collectionner les objets, apprend de ses erreurs comme de ses succès et reconnaît les humains... Ce prince des profondeurs, c’est le poulpe, dont on commence simplement à mesurer l’intelligence que Charles Darwin avait déjà pressentie.

Read more

28 February 2018

Le génie des oiseaux

Les oiseaux sont des créatures étonnamment intelligentes. Certaines espèces rivalisent avec les primates, et parfois même avec l’Homme, dans la perception de leur environnement et l’élaboration de solutions techniques complexes.
L’intelligence sociale des oiseaux est tout aussi impressionnante. Ils trompent, manipulent, écoutent à la dérobée ou savent exercer un chantage sur leurs parents. Ils se font des présents et s’embrassent pour se consoler, s’alertent mutuellement d’un danger et convoquent des témoins lors de la mort d’un pair. Ils peuvent même ressentir du chagrin.
D’une écriture vivante et admirablement documentée, Le génie des oiseaux célèbre les exploits de ces créatures singulières et farouchement intelligentes.

Read more

27 February 2018

Phylogeny and Evolution of the Angiosperms

Although they are relative latecomers on the evolutionary scene, having emerged only 135‒170 million years ago, angiosperms—or flowering plants—are the most diverse and species-rich group of seed-producing land plants, comprising more than 15,000 genera and over 350,000 species. Not only are they a model group for studying the patterns and processes of evolutionary diversification, they also play major roles in our economy, diet, and courtship rituals, producing our fruits, legumes, and grains, not to mention the flowers in our Valentine’s bouquets. They are also crucial ecologically, dominating most terrestrial and some aquatic landscapes.

Read more

26 February 2018

Tous entrelacés !

Des gènes aux super-organismes: les réseaux de l’évolution

Dans le monde biologique, les molécules comme les cellules ou les êtres vivants, se font allègrement la courte échelle. Appuyés les uns sur les autres, ils innovent, interagissent et transforment la planète. Gènes en morceaux ou emboîtés, communautés échangistes primitives, cellules chimériques, échafaudages microbiens, partenariats fatals entre organismes, bactéries et virus, jouant le rôle de peintres, de sculpteurs et de parfumeurs d’espèces… L’évolution de la vie sur Terre est un « job » réalisé à plusieurs. Cette évolution collective permet, d’une reproduction à l’autre, d’échapper provisoirement à la mort, tout en distillant sur Terre son lot d’éclopés et de particules complémentaires. Depuis ses origines, l’évolution est une affaire de réseaux, imbriqués les uns dans les autres.
Cent cinquante ans après L’Origine des espèces de Charles Darwin, si l’on souhaite comprendre les processus qui tirent les ficelles de l’évolution pour décrire l’histoire du monde vivant en rendant mieux compte de sa complexité, il devient indispensable de retracer le développement de ce grand réseau dynamique. Un aggiornamento, à la portée de chacun, qui implique également de recomposer les disciplines de la biologie en place, d’étendre les frontières traditionnelles de la théorie de l’évolution, ainsi que celles de la définition de l’homme. Car Homo sapiens, lui aussi, est une entité entrelacée, qui appartient à un réseau qui le dépasse et l’influence.

Read more

Page(s) : < | 1 | ... | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | ... | 117 |