Accueil > Communication > Newsletter scientifique > Podcasts

Page(s) : < | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 59 |

24 octobre 2017

[Ecouter] Le glyphosate en procès (France Inter - La Tête au carré - 55min)

A l’heure où l’Union européenne doit décider de prolonger ou non son autorisation, Marie-Monique Robin démontre, faisceau de preuves à l’appui, l’extrême nocivité du Roundup.

Le glyphosate est omniprésent. On le retrouve dans l’eau, l’air, la terre et les aliments.
Depuis que le brevet mondial du Round up est arrivé à échéance en 1991, de nombreuses sociétés ont fabriqué des pesticides à base de glyphosate.
Aujourd’hui il entre dans la composition de près de 750 produits de l’industrie phytosanitaire, commercialisés par plus de 90 fabricants, répartis dans une vingtaine de pays… C’est le pesticide de synthèse le plus utilisé dans le monde.
En 2016, 800 000 tonnes de Round up ou de ses génériques ont été déversées sur la planète.
En France, il s’en épand environ 8 000 tonnes par an.
C’est pourtant un véritable danger pour la santé publique :
Déclaré en mars 2015 "cancérigène" par le Centre international de recherche sur le cancer, il est aussi chélateur de métaux, antibiotique et perturbateur endocrinien…
L’enquête de Marie-Monique Robin révèle que les institutions européennes et les autorités de santé, censées protéger la santé des citoyens, n’ont pas joué leur rôle.
Le vote sur l’éventuelle ré-autorisation du glyphosate en Europe se tiendra le 25 octobre prochain.
Ce vote pourrait ré-autoriser l’utilisation du glyphosate en Europe pour une durée de 10 ans....
Avec : Marie-Monique Robin Journaliste et réalisatrice et François Veillerette, Directeur et porte-parole de Générations futures.

Lire la suite

17 octobre 2017

[Ecouter] Monsanto Papers, la saga continue … (France Culture - De cause à effets, le magazine de l’environnement - 58min)

Première partie : “Monsanto Papers, la saga continue …”
Dans le cadre d’une action collective intentée à Monsanto, la justice américaine a déclassifié de très nombreux documents et correspondances internes de la firme agrochimique, ces dernières années… Ce sont des millions de pages qui ont été extraites des cartons et entrailles PC de la firme, des archives passées au crible, épluchées et scrutées, notamment par des journalistes qui ont révélé l’affaire des « Monsanto Papers », et qui poussent à nous interroger sur l’intégrité et l’indépendance des expertises officielles sur le glyphosate, notamment.

Parmi eux, et aux avant-gardes, Stéphane Horel et Stéphane Foucart qui nous révèlent les arcanes de cette saga édifiante, les intentions, manipulations, falsifications au sein du groupe dans le but de continuer la commercialisation de produits visiblement toxiques et potentiellement cancérogènes…
A l’heure où la controverse sur le glyphosate soulève débats et questions de santé de publique, en Europe, et que les témoignages de victimes s’accumulent, que nous réservent encore les Monsanto Papers ? Le géant de l’industrie chimique pourrait-il vaciller sur ses bases et voir les préoccupations de santé l’emporter sur les questions économiques...

Lire la suite

13 octobre 2017

[Ecouter] Pourquoi revisiter la Nouvelle-Calédonie ? (Rfi - Autour de la question - 46min)

Émission autour du projet La Planète Revisitée qui s’inscrit, en partenariat avec le Muséum d’Histoire Naturelle, dans une volonté de la Nouvelle-Calédonie de prendre des mesures de gestion des espaces naturels afin de conserver sa biodiversité.

Avec Pascale Jouannot, déléguée à l’Outre-mer au Muséum national d’Histoire naturelle et directrice adjointe des collections. Elle est docteur en océanographie, habilitée à diriger des recherches (HDR) et Philippe Bouchet, professeur au Muséum national d’Histoire naturelle, où il a effectué une double carrière d’homme de terrain et d’homme de musée : c’est un explorateur de la biodiversité et un bâtisseur de collections. La découverte et l’inventaire de faunes inconnues l’a conduit à participer ou organiser des grandes missions dans trois océans, et à renouer avec les grandes expéditions naturalistes en prenant l’initiative du programme La Planète revisitée.

Lire la suite

10 octobre 2017

[Ecouter] Premiers Outils : une énigme de taille (France Culture - La méthode scientifique - 58min)

Les pierres taillés de Lomekwi sont-elles les Lucy de l’industrie lithique ? Faut-il revoir le lien entre évolution de l’homme et outils taillés ? Comment la découverte de Lomekwi fait-elle évoluer la recherche en préhistoire ? Quelles zones d’ombres reste-t-il à élucider ?

Longtemps, l’apparition du genre « homo » a été associée à l’outillage, et à la faculté des premiers hommes à transformer leur environnement, notamment via la taille de la pierre. De là vient d’ailleurs la taxonomie d’homo habilis, l’homme qui sait faire, l’homme qui utilise ses mains. C’était sans compter la découverte des outils dits de Lomekwi, des pierres taillées, unipolaires et unifaciaux, qui remontent à près de 3 millions et demi d’années soit 700 000 ans avant les plus vieux outils jusqu’à présent découverts en Ethiopie. Qui étaient ces premiers tailleurs de pierre ? Et surtout, l’outil précède-t-il l’humain ?
Pour tenter de lever cette énigme multimillénaire, nous avons le plaisir d’accueillir aujourd’hui Roxane Rocca, maitre de conférence à l’université Paris I, elle travaillait cet été sur un site du sud de l’Italie où se trouvent les plus anciens bifaces d’Europe, et Eric Boëda, professeur de préhistoires à l’Université Paris Ouest Nanterre, membre de l’Institut Universitaire de France.

Lire la suite

4 octobre 2017

[Ecouter] La Planète revisitée : la nouvelle Arche ? (France Culture - La méthode scientifique - 56min)

Qu’est-ce que le programme “La Planète revisitée” ? Pourquoi est-il urgent d’inventorier la nature ? Les politiques de protection de la biodiversité sont-elles dépassées ? Quel rôle pour les sciences dans la protection de la biodiversité ?

Qu’est le naturalisme devenu ? Depuis les grandes expéditions du XVIIIème siècle, qui embarquaient à leur bord botanistes, astronomes et géographes, les expéditions contemporaines ont transformé en profondeur la notion même de recensement du vivant. On ne parle plus de nature, on parle depuis 30 ans de biodiversité, pour en dire qu’elle est en péril, qu’elle est gravement menacée, les explorateurs d’aujourd’hui sont la première génération de scientifiques simultanément conscients que les trois quart des espèces de la planète sont à découvrir, et qu’au moins la moitié d’entre elles aura disparu d’ici la fin du siècle.
Nous allons donc parler naturalisme et biodiversité tout au long de cette heure, puisque nous avons la chance d’avoir saisi, quelques jours après leur retour en métropole, deux de ces nouveaux explorateurs, membres de l’expédition La Planète Revisitée qui vient d’achever sa cinquième mission Olivier Pascal, botaniste, responsable du volet terrestre de La Planète Revisitée et Philippe Bouchet, biologiste marin, professeur au Muséum d’Histoire Naturelle et responsable d’expéditions pour La Planète Revisitée.

Lire la suite

Page(s) : < | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 59 |