Accueil > Communication > Newsletter scientifique > Podcasts

Page(s) : < | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 48 |

15 mai 2017

[Ecouter] Comment vulgariser la science ? (Rfi - Autour de la question - 46min)

La deuxième moitié du XIXème siècle est un âge d’or de la science, une période de croyance dans le progrès et l’instruction.

Tandis que l’astronomie, la médecine, les sciences naturelles ou l’aéronautique, progressent à pas de géant, les moyens de diffusion des connaissances se multiplient. Affiches, romans, journaux, expositions universelles, musées techniques et spectacles, sans oublier l’école, sont mis au service de la vulgarisation scientifique.

Quand est née cette préoccupation, comment a-t-elle pris son essor ? Comment est né le terme de vulgarisation ? Pourquoi cette diffusion scientifique atteint-elle son apogée après 1850 ? Quelle a été son utilité sociale ? Quel fut le rôle des écrivains ? Quels furent les artisans de ce mouvement ?

Avec Marie Boissière et Anne Boyer, commissaires de l’exposition « Sciences pour tous, 1850-1900 » à la BNF jusqu’au 27 août 2017.

Lire la suite

11 mai 2017

[Voir] Carole Smadja - Aux frontières entre espèces : à l’origine de la diversité biologique (Agora Des Savoirs / YouTube - 1H46)

Comment apparaissent de nouvelles espèces (ce que l’on appelle la spéciation) et de nouvelles adaptations dans le monde vivant ? À ces questions longtemps étudiées et débattues depuis des siècles et particulièrement depuis la théorie darwinienne, les recherches actuelles apportent un éclairage nouveau. Alors que l’isolement géographique était considéré comme le mode premier de spéciation et de diversification, les avancées en biologie et génomique évolutives témoignent du rôle important des échanges de gènes entre entités biologiques par hybridation. Le renforcement de l’isolement reproducteur en réponse à l’hybridation, l’émergence d’espèces hybrides et l’acquisition d’adaptations par introgression sont autant de phénomènes se déroulant à ces frontières poreuses entre espèces ou populations. L’objectif de cette conférence est d’illustrer ces nouvelles approches et connaissances qui révolutionnent ce domaine de la biologie.
Carole Smadja est biologiste, chargée de recherche au CNRS et travaille à l’Institut des Sciences de l’Évolution de l’université de Montpellier. Ses recherches dans le domaine de la biologie évolutive portent sur l’étude des processus à l’origine de la biodiversité et de la formation de nouvelles espèces. Elle développe notamment des approches de génomique évolutive sur des espèces aussi variées que des souris, des pucerons ou des palmiers, qui visent à identifier les changements génétiques à l’origine de l’adaptation et de la spéciation et les forces à l’origine de ces changements.

Lire la suite

5 mai 2017

[Ecouter] D’où viennent les fleurs ? (Rfi - Autour de la question - 46min)

D’où viennent les fleurs ? Comment sont-elles apparues ? L’abominable mystère, selon Darwin, de l’origine des plantes à fleurs se dissipe peu à peu... Pourquoi et comment la terre s’est-elle offert des fleurs ?

Avec François Parcy, directeur de recherche du CNRS au Laboratoire de Physiologie cellulaire et végétale (CNRS/Inra/CEA/Université Grenoble Alpes).

Lire la suite

3 mai 2017

[Ecouter] L’évolution animale (France Inter - La Tête au carré - 51min44)

La première version de « L’origine des espèces au moyen de la sélection naturelle ou la conservation des variétés avantagées dans la lutte pour l’existence » de Charles Darwin est publiée le 24 novembre 1859 ……
Les réactions sont très contrastées dans cette Angleterre victorienne : « Je ne vois pour ma part rien de très noble à l’idée de descendre du plus ancien des singes  » de Fritzroy ou celle de la femme de l’archevêque Lady Worcester « Ainsi, l’homme descendrait du singe ? Pourvu que cela ne soit pas vrai ; mais si cela devait l’être, prions pour que le peuple ne le sache pas !  ». Ou encore celle de l’évêque d’Oxford dit Sam Le Savonneux qui échange avec un jeune biologiste qui défend Darwin : « J’aimerais savoir, est-ce par votre grand père ou par votre grand-mère que vous prétendez descendre du singe ? » La réponse du jeune homme « Je prétends qu’il n’y a pas de honte pour un homme à avoir un singe pour grand père »…... scandalise. C’est bien sûr l’absence de Dieu et l’animalité de l’homme qui heurtent les esprits.

- avec Marc Giraud naturaliste de terrain et journaliste spécialisée en zoologie, auteur de _50 histoires d’animaux pour comprendre Darwin paru chez Librio_
- et Jean-Baptiste de Panafieu auteur scientifique de L’homme est-il un animal comme les autres ? avec les illustrations d’Etienne Lécroart paru aux Editions La ville brûle et de Darwin à la plage Ed Dunod

Lire la suite

3 mai 2017

[Ecouter] Coraux, le scandale du blanchiment (France Culture - La méthode scientifique - 59min)

Le corail : comment ça marche ? Comment les coraux construisent-ils leurs récifs ? Quels sont les facteurs qui influencent leur croissance ? Quelles sont les causes de leur disparition progressive ?

Pour la deuxième année consécutive, les coraux de la Grande Barrière viennent de subir un épisode de blanchissement, lié à la hausse des températures. Or si les coraux peuvent résister à un épisode, même sévère, deux épisodes à 12 mois d’intervalle les condamnent définitivement, viennent d’annoncer des chercheurs australiens. On estime aujourd’hui à ¼ la proportion de récifs coralliens endommagés. Or, si les coraux ne représentent que 0.1% de la superficie maritime totale de la planète, ce sont de véritables réserves écologiques, puisque les récifs abritent jusqu’à ¼ des espèces marines connues.

Pour nous accompagner dans les fonds marins, nous avons le plaisir d’avoir pour guide aujourd’hui Aline Tribollet, chargée de recherche à l’IRD (l’Institut de Recherche pour le développement) sur l’écologie récifale et le devenir des coraux dans le contexte du réchauffement climatique et Pascale Chabanet, chercheuse à l’IRD également spécialiste des récifs coralliens.

Lire la suite

Page(s) : < | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 48 |