Supervisory authorities

CNRS

Our LABEX

Our Networks

Search




Visitors logged in: 16


Home > Communication > Scientific newsletter > Podcasts

Podcasts Podcasts feed

Page(s) : < | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 59 |

24 November 2017

[Listen] Pourquoi les fourmis retrouvent toujours leur chemin ? (Rfi - Autour de la question - 46min)

Pourquoi les fourmis retrouvent toujours leur chemin ? Dotées d’étonnantes capacités d’orientation et même de mémoire... comment comprendre l’intelligence individuelle et collective des fourmis ?

Avec Audrey Dussutour et Antoine Wystrach, éthologistes au Centre de Recherches sur la cognition animale à l’Université Paul Sabatier de Toulouse.

Read more

24 November 2017

[Listen] Peut-on se passer des animaux de laboratoire ? (France Culture - La méthode scientifique - 58min)

Qu’entend-t-on par “animal” dans la recherche ? Qu’apporte le modèle animal à la recherche ? En quoi est-il encore essentiel ? Pourrait-on réellement s’en passer ? Que dit la loi aujourd’hui ?

Jamais l’éthologie ne s’est autant intéressée à la notion d’émotion animale y compris en entomologie, les mouches pourraient ressentir des formes de peur. Ces recherches ont un grand nombre de répercussions, et notamment sur les animaux de laboratoire. Plus on en apprend sur la cognition animale, et plus les cadres se resserrent autour de leur mise à contribution pour la recherche, principalement biomédicale. Quel avenir pour ces animaux, pourra-t-on un jour les faire disparaître des essais cliniques sans pour autant freiner les efforts de recherche, et comment accéder à un statut international de leur traitement ?

Nous avons le plaisir d’accueillir aujourd’hui :

- Brigitte Rault, vétérinaire, responsable du Bureau de l’expérimentation animale de l’Inserm
- Georges Chapouthier, neurobiologiste, philosophe, directeur de recherche émérite au CNRNS et membre du conseil d’administration de la Fondation droit animal, éthique et sciences.

Read more

22 November 2017

[Watch] Mouette : Résiliente jusqu’au bout (ARTE Sciences - L’âge d’or des animaux - 2min17)

" Site et modèle d’étude de plusieurs membres d’EDB "

L’île de Middleton, dans le golfe d’Alaska, abrite une colonie de mouettes tridactyles. La communauté scientifique croyait, il n’y a pas si longtemps, que cet oiseau ne vieillissait tout simplement pas. Aucun signe extérieur ne permet de distinguer une jeune mouette d’une mouette plus âgée. Kyle Elliott a finalement percé leur secret.

Read more

21 November 2017

[Listen] Génomique : comment déchiffrer le vivant ? (France Culture - La méthode scientifique - 58min)

Qu’est ce que la génomique et comment cette science est-elle apparue ? Quel était son but avec le séquençage génétique de l’ADN ? L’objectif du séquençage pour expliquer le vivant et soigner les maladies est il en voie d’accomplissement ?

Il y a 40 ans, l’équipe de Frédéric Sanger en Grande Bretagne séquençait pour la première fois de l’histoire le génome d’un organisme vivant, un virus bactériophage. 40 ans plus tard, non seulement il suffit de quelques minutes pour séquencer le génome d’un être humain, mais l’on peut, grâce à l’accroissement de la puissance de calcul des ordinateurs, séquencer un métagénome dans une goutte d’eau de mer ou déterminer le pourcentage d’ADN Néandertal dans un individu Homo Sapiens, ou encore faire du travail de dentelle sur les gènes et même sur l’ARN avec les ciseaux CRISPR Cas9 ou Cas13.
Et oui, parce que si nous avons fait en 40 ans des progrès considérables dans nos connaissances des mécanismes génétiques et du fonctionnement de l’ADN, plus on en apprend et plus on en découvre de nouvelles facettes comme vont brillamment nous l’expliquer nos deux invités du jour Dominique Stoppa-Lyonnet, professeur de génétique à la faculté de médecine de l’université Paris Descartes, chercheuse d’unité Inserm, qui dirige le service génétique de l’Institut Curie et Pierre Tambourin, ancien directeur général de Génopole à Evry, et membre de l’Académie des Technologies.

Read more

16 November 2017

[Listen] Peut-on cultiver sans polluer ? (France Culture - La méthode scientifique - 58min)

Comment penser l’agriculture de demain ? Quels sont les challenges que doit relever cette “néo-agriculture” ? Quelles sont les avancées de l’agriculture industrielle ? Quelles sont les alternatives à ces méthodes ?

Question vitale pour l’avenir de l’humanité : l’alimentation des 9,1 milliards de personnes qui habiteront la Terre en 2050, soit une augmentation de 34% par rapport à la population actuelle de 7,55 milliards en seulement 32 ans. Rappelons que la population mondiale n’était que de 3 milliards en 1960, au début de la Révolution verte. Cette révolution est aujourd’hui mise sur la sellette en raison de ses effets aussi bien sur le réchauffement climatique dont il est question en ce moment à Bonn où se tient la COP23, que sur l’environnement et la santé humaine en raison de la pollution par l’utilisation massive de pesticides et d’herbicides, sur la biodiversité, l’appauvrissement des sols ou encore la question cruciale des ressources en eau. Ainsi, le glyphosate fait toujours l’actualité en Europe. Alors existe-t-il des alternatives à l’agriculture intensive qui permettent de nourrir la planète sans la polluer, sans dégrader notre santé et sans contribuer au réchauffement climatique ? Quel le potentiel de l’agriculture de précision, de la permaculture ou de l’agroécologie ?

Pour nous tracer un chemin, nous avons le plaisir de recevoir Marie-Hélène Schwoob, ingénieure agronome, chercheur à l’Institut du développement durable et des relations internationales et Hélène Bergès, biologiste, directrice du Centre national de ressources génomiques végétales (CNRGV) à l’Institut national de la recherche agronomique (INRA).

Read more

Page(s) : < | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 59 |