Supervisory authorities

CNRS

Our LABEX

Our Networks

Search




Visitors logged in: 12


Home > Communication > Scientific newsletter > Podcasts

Podcasts Podcasts feed

Page(s) : < | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 84 |

13 September 2018

[Listen] Comment repenser les rapports entre l’humain et la Nature ? (Rfi - Autour de la question - 48min30)

Regards croisés de biologistes, de sociologues, d’écologues et d’artistes dans les bien nommées rencontres Sciences friction pour bousculer nos certitudes sur le vivant.

Sciences Friction est un espace d’échange sur le rapport Homme/Nature et les questions de société qui en découlent. S’y croisent des scientifiques de diverses disciplines, des élus et le grand public.

Avec Pierre-Henri Gouyon, biologiste français spécialisé en sciences de l’évolution et plus particulièrement en génétique, en botanique, et en écologie.
Et Anne Atlan, scientifique à l’Unité mixte de recherche « Espaces et Sociétés » (ESO), Rennes.

Read more

13 September 2018

[Listen] La protection de la nature (France Inter - La Tête au carré - 53min)

Quels sont les combats et les réflexions à mener pour sauvegarder de la nature ?

Faut il un nouveau pacte entre l’Homme et la Nature pour un monde meilleur ?
La nature, sujet de droit sera-t-elle plus protégée, respectée ?
Le droit peut-il sauver la nature ?
C’est le sujet de La Tête au Carré avec :

Michel Serres, philosophe, professeur émérite à Stanford University, membre de l’Académie des sciences.
Il reprend un de ses textes fondateurs Le Contrat naturel, édité il y a près de trente ans dans lequel il insiste sur l’élaboration d’un nouveau droit, un droit à fonder sur un Contrat naturel qui compléterait "Le Contrat social" établi entre les hommes.
Le Contrat naturel, est ré-édité en 2018 aux éditions Le Pommier.
Valérie Chansigaud, historienne des sciences et de l’environnement et chercheuse associée au laboratoire Sphère de l’université Paris Diderot.
Dans son dernier livre Les combats pour la nature : de la protection de la nature au progrès social (paru en septembre 2018 aux éditions Buchet-Chastel), elle propose une étude historique de la finalité politique des combats pour la nature.

L’angle politique permet de rattacher les combats pour la nature à une histoire culturelle plus large, car la quasi-totalité des problèmes soulevés par la sauvegarde de l’environnement relève de questions sociales, économiques, politiques débattues depuis des siècles.

Read more

13 September 2018

[Listen] "Homo destructor”, que fait l’homme pour la terre ? (France Culture - De cause à effets - 1H)

Comment l’homme s’est mué en Homo Destructor de façon aussi dramatique et irrémédiable ? Quelles solutions et quel ultime sursaut devons-nous engager ?

A l’occasion du festival international du photo-journalisme "Visa pour l’image" qui a lieu jusqu’au 16 septembre à Perpignan, et en partenariat avec le journal Le Monde, retour sur l’enquête "Contaminations" proposée par le photographe Samuel Bollendorff et qui s’est concrétisée par un travail mené sur une année avec les journalistes des pages Planète-Sciences du Monde.

Une enquête qui a marqué l’actualité de la semaine ; un tour du monde des zones rendues inhabitables par l’homme et ses industries, chimiques, minières ou encore nucléaires ; des lieux de mort, et non plus de vie, où une surmortalité effrayante sévit, faisant des victimes de plus en plus jeunes.

De Anniston aux États-Unis à Naples en Italie, de Djerzinsk en Russie à Regencia au Brésil, en passant par Fukushima au Japon, par l’Alberta au Canada ou encore le 7ème continent au cœur du Pacifique...

Regards croisés, avec Sophie Landrin et Stéphane Foucart du Monde, et le philosophe Michel Serres, professeur à Stanford University, membre de l’Académie française, dont le livre "Le Contrat naturel" paraît en version actualisée aux éditions du Pommier.

Read more

13 September 2018

[Listen] Faut-il changer de modèle économique pour sauver la planète ? (France Inter - Le Téléphone Sonne - 38min)

La question de l’environnement a été posée avec fracas par Nicolas Hulot en démissionnant. Il a tenté de provoquer un électrochoc, un sursaut, et pose des questions: le libéralisme est-il compatible avec les impératifs de l’écologie ? Notre système économique est-il conciliable avec les objectifs de la COP 21 ?

Voilà un peu plus d’une semaine que Nicolas Hulot a démissionné du gouvernement en estimant ne pas être suffisamment soutenu dans ses fonctions : « Je me surprends tous les jours à me résigner, à m’accommoder de petits pas » avait-il dit sur France Inter en espérant que sa démission allait provoquer un sursaut… Depuis, il y a eu effectivement des réactions dans le monde politique et au sein de la société civile.
Il y a eu plusieurs appels : un appel d’artistes et de personnalités pour sauver la planète, un appel de chercheurs, d’économistes, de syndicalistes et de spécialistes du climat pour un véritable plan d’investissement, mais aussi un appel à des rassemblements demain dans plusieurs villes de France, à l’occasion de la journée mondiale du climat.
C’est la preuve que ce sujet intéresse les citoyens même si Nicolas Hulot s’est senti bien seul dans son action...

Mais pourquoi les choses avancent-elles aussi lentement alors qu’il y a urgence ?
On va évoquer la situation politique et les défis qui attendent le nouveau ministre de la transition écologique et solidaire François de Rugy, mais on va surtout se demander ce qu’il en est de notre modèle économique.
Le libéralisme est-il compatible avec la préservation de l’environnement ? Qu’en est-il de la sacro-sainte croissance après laquelle nous courons ? Comment faire pour verdir l’économie ?
Bref, notre modèle économique actuel est-il compatible avec les objectifs de la COP 21 ?

Avec nous, pour en débattre, Laurence Tubiana, ancienne négociatrice en chef lors du sommet de Paris sur le climat en 2015.Aujourd’hui présidente de la fondation européenne pour le climat…et l’économiste Daniel Cohen dont l’avant-dernier livre publié chez Albin Michel s’intitulait « Le monde est clos et le désir infini ».

Read more

6 September 2018

[Listen] Espèces nocives : la grande invasion (France Culture - La méthode scientifique - 59min)

omment définit-on une espèce invasive ? Quelles en sont les causes ? A quel point sont-elles nuisibles pour la biodiversité ? Où en sont les connaissances sur les invasions biologiques ? Comment les chercheurs les étudient-elles ? Comment en mesurer les impacts ? Selon quels critères ?

Qu’ont en commun le frelon asiatique, le rat musqué, le phylloxera et votre gros matou qui ronronne sur votre canapé ? Tous sont des espèces dites « invasives », c’est-à-dire des espèces qui, lorsqu’elles sont importées, déplacées, introduites dans un autre environnement que le leur, ont des conséquences destructrices dramatiques sur ces écosystèmes préservés. Les espèces exotiques envahissantes sont aujourd’hui la troisième cause d’érosion de la biodiversité au niveau mondial, elles sont impliquées dans la moitié des extinctions connues, et leur coût économique est exorbitant. Comment réguler ces espèces, et comment prévenir leur prolifération ?

Pour évoquer cet épineux problème, et les diverses solutions à lui apporter… nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Elsa Bonnaud, maître de conférence en écologie à l’université Paris-Sud et Franck Courchamp, chercheur en écologie, directeur de recherche CNRS au laboratoire Ecologie, Systématiques et Evolution de l’université Paris-Sud à Orsay.

Read more

Page(s) : < | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 84 |