Supervisory authorities

CNRS

Our LABEX

Our Networks

Search




Visitors logged in: 7


Home > Communication > Scientific newsletter > Podcasts

Podcasts Podcasts feed

Page(s) : < | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 55 |

28 September 2017

[Watch] Un coffre-fort de la biodiversité à Porquerolles (Le Monde Biodiversité - Universcience.tv - 7min08)

Deux cent cinquante variétés de figues aux saveurs étonnantes, plus de 150 variétés d’oliviers dont certains supportent les gelées, le chardon bleu qui fixe les dunes, le genêt à feuilles de lin si caractéristique du sud-est de la France… Dans ce reportage vidéo d’Universcience.tv, Sylvia Lochon, directrice du Conservatoire botanique national méditerranéen fait visiter ce petit paradis de la biodiversité installé depuis quarante ans sur l’île de Porquerolles. Son rôle est de conserver la biodiversité botanique du milieu méditerranéen français et de réintroduire des plantes menacées par l’urbanisation de cette région.

Read more

26 September 2017

[Listen] Plongée avec les cachalots (France Inter - La Tête au carré - 53min)

Apnée, culture du langage... Les cachalots livrent leurs secrets petit à petit, révélant leur proximité avec d’autres mammifères marins, mais aussi leurs différences

Cachés au fond de l’océan, les cachalots échappent largement à la captivité, à l’inverse de leurs cousins orques et dauphins. Des plongeurs vont à leur rencontre pour percer leurs mystères...

Qu’est-ce que les mammifères marins peuvent nous apprendre sur nous-même ?

Docteur en océanographie et plongeur professionnel, François Sarano est de ces amoureux des fonds marins. Il a passé une partie de sa vie à étudier les requins et travaille désormais sur les cachalots, ces grosses bêtes "difformes, mais pleine de curiosité".
Fabienne Delfour est spécialiste en éthologie cognitive. Après avoir étudié principalement les dauphins et les orques, elle étudie le comportement des cachalots grâce aux captations vidéos de François Sarano.

Read more

25 September 2017

[Ecouter] Publications : pourquoi les chercheurs ont-ils tant de mal à se reproduire ? (France Culture - La méthode scientifique - 59min)

Depuis quand la reproductibilité est elle un critère fondamental pour la science ? La complexité, la spécificité, la précision des méthodes rend-elle plus difficile la reproduction ? Les disciplines sont-elles inégales face à ce problème ?

C’était la semaine dernière la Peer Review Week, la semaine de l’évaluation par les pairs, qui est le système qui régit les principales revues scientifiques, sur le thème de la transparence. Or depuis plusieurs années, de nombreux domaines de recherche, et notamment les sciences expérimentales, traversent une crise dite de la « reproductibilité ». Soit l’incapacité d’aboutir à des résultats similaires en reproduisant une expérience ou une manipulation dans des conditions similaires. Quel contrôle exercer sur les publications ? Faut-il revoir la démarche expérimentale ? Ou, à l’inverse, la reproductibilité est-elle non seulement possible mais surtout nécessaire ?

Pour évoquer ces questions nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Michèle Leduc, physicienne, directrice de recherche émérite et membre du comité d’éthique du CNRS, et Hervé This, directeur de l’équipe de gastronomie moléculaire à l’INRA, et auteur de l’article « La question de la reproductibilité des expériences scientifiques » publiée en février 2017 dans les Notes Académiques de l’Académie d’Agriculture de France.

Read more

20 September 2017

[Listen] Extinction du Crétacé : le ciel leur est tombé sur la tête (France Culture - La méthode scientifique - 58min)

A quoi ressemblait la Terre il y a 66 millions d’années? Quels phénomènes ont provoqué une extinction de masse au crétacé tertiaire ? Comment certaines espèces ont-elles survécu ? Comment les scientifiques lisent-ils dans les strates ces crises ? Sommes-nous sur le chemin d’une extinction semblable?

Des cinq grandes extinctions qui ont scandé l’histoire de la Terre, la dernière en date, l’extinction du Crétacé-Tertiaire est de loin la plus populaire. Et pour cause, tous les éléments d’une superproduction hollywoodienne sont réunis : chute d’une météorite géante, éruptions volcaniques géantes PLUS la disparition des dinosaures. Cette extinction continue cependant de poser plusieurs questions : pourquoi certaines espèces animales ou végétales complexes ont-elles survécu, et pas d’autres. Comment les écosystèmes se sont-ils rétablis pour aboutir in fine à la domination des mammifères et donc, de nous.

Pour retracer cette histoire dans sa complexité, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Patrick de Wever, géologue, spécialisé en micropaléontologie, vous êtes responsable de l’inventaire national du patrimoine géologique pour l’International Union of Geological Sciences et Pascal Tassy, paléontologue et professeur émérite au Muséum d’Histoire Naturelle.

Read more

18 September 2017

[Listen] Des microbes, des plantes et des hommes (France Inter - La Tête au carré - 52min59)

L’homme et les plantes sont intimement construits par les microbes qui les habitent et les aident à accomplir des fonctions variées et vitales.

Que veut dire microbe ? micro (petit) et bios (vie) : « petit organisme vivant » . Petits certes, mais ils ont plusieurs atouts : leur taille et leur nombre considérable. Cela autorise chaque animal (dont l’homme ) ou plante à les rencontrer au cours de son évolution et dans tous les milieux. Ils seraient 10 000 milliards de milliards de milliards… sur Terre.
La plupart de nos fonctions sont influencées par nos microbes : nutrition, immunité, développement, comportement, sociabilité… C’est une symbiose, un écosystème avec de bons et moins bons microbes .
Les plantes ne sont jamais seules. Elles sont défendues par des microbes, se nourrissent grâce à ces derniers qui peuvent , pour certains , participer à la forme des arbres ! Les hommes aussi ne sont jamais seuls : les microbes sont partout sur et dans notre corps. Le microbiote contenu dans notre intestin pèse environ 1,5 kilos et contient plus de 4000 espèces.

Avec Marc-André Selosse, microbiologiste, professeur du Muséum national d’histoire naturelle et à l’Université de Gdansk en Pologne et Viçosa au Brésil et président de la Société Botanique de France. Il est auteur de « Jamais seul, ces microbes qui construisent les plantes, les animaux et les civilisations » avec Postface de Francis Hallé Ed Actes Sud.

Read more

Page(s) : < | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 55 |