Accueil > Communication > Actualités scientifiques > Podcasts

Page(s) : < | 1 | ... | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | ... | 81 |

11 juin 2018

[Ecouter] Journée mondiale de l’Océan : découvrir pour protéger (Rfi - C’est pas du vent - 48min30)

Sensibiliser le grand public à une meilleure gestion de l’océan et de ses ressources, c’est l’objectif de cette journée mondiale. Nos invités partagent leur passion et leur engagement.

Avec :
- Abou Bamba, secrétaire exécutif de la Convention d’Abidjan
- Hugo Verlomme, auteur de Demain l’océan chez Albin Michel
- Dominique Duché, directeur de l’Aquarium tropical de la Porte Dorée
- Pascale Joannot, océanographe au Muséum National d’Histoire Naturelle.

Lire la suite

11 juin 2018

[Ecouter] Pourquoi renouer avec les arbres ? (Rfi - Autour de la question - 48min30)

Pourquoi renouer avec les arbres ?
Les multiples découvertes scientifiques sur la communication des végétaux et la vie secrète des arbres pourraient-elles nous inspirer d’autre manière d’habiter le monde ?
Pourquoi penser comme un arbre ?

Avec Jacques Tassin, chercheur écologue au CIRAD, pour son dernier ouvrage Penser comme arbre, paru aux éditions Odile Jacob.

Lire la suite

6 juin 2018

[Voir] Pourquoi la fonte du permafrost est une menace pour l’humanité (Le Monde Climat - 6min13)

Dans le nord de la planète Terre, une bonne partie des continents est recouverte de permafrost. C’est-à-dire d’un sol qui reste gelé pendant au moins deux années consécutives. Un quart des territoires émergés de l’hémisphère nord sont concernés. Or, depuis quelques années, le permafrost fond. Ce qui pourrait avoir des conséquences dramatiques. D’abord parce qu’en dégelant, le sol devient mou ce qui provoque régulièrement l’effondrement de bâtiments dans les zones habitées. Mais aussi parce que le sol gelé contient plusieurs éléments néfastes pour l’écosystème et l’humanité (dioxyde de carbone, mercure, virus, bactéries). En se répandant dans l’atmosphère à la faveur de la fonte du permafrost, ces éléments pourraient menacer notre planète.

Lire la suite

4 juin 2018

[Ecouter] Entre ciel et terre, la voix est libre avec Hubert Reeves (France Culture - De cause à effets - 1H)

Il est à la fois conteur de sciences et défenseur de la nature, depuis les découvertes fondamentales sur la naissance des étoiles auxquelles il a participé jusqu’aux méditations depuis son domaine de Malicorne qui le font réfléchir à notre devenir.
De l’astronomie à l’écologie, du passé au futur comme il le dit lui-même, il observe l’évolution de la planète, le réchauffement du climat, l’acidification des océans, la biodiversité en danger et porte un regard sur les hommes qui se sont transformés en l’espèce la plus destructrice du monde et ont oublié « la totale interdépendance de tous les êtres vivants ».
Et au-delà du regard, il a choisi de porter la parole pour sensibiliser à l’urgence qu’il y a de modifier nos comportements.
Hubert Reeves, astrophysicien, Président d’honneur de l’association « Humanité et Biodiversité » et de l’Agence française pour la biodiversité, auteur de nombreux livres dont « Le banc du temps qui passe  », ou encore « J’ai vu une fleur sauvage. L’herbier de Malicorne  » édité au Seuil.
Et on le retrouve dans le film-documentaire québécois de Iolande Cadrin-Rossignol « La terre vue du cœur », en ce moment au cinéma, avec ce formidable message, à la fois de résistance et d’espoir.

Lire la suite

1er juin 2018

[Ecouter] Le nouvel âge de l’humanité (France Inter - La Tête au carré - 53min)

Après le Paléolithique, le Néolithique, les âges des métaux et les révolutions industrielles, le numérique nous embarque dans un Nouvel Age de l’humanité annoncé par le Transhumanisme

Nous sommes entrés dans un nouvel âge de l’humanité complètement transformé par les usages et les applications des technologies du numérique mais quelle est l’évolution en train de se faire ? Une nouvelle phase coévolutive se met en place, pour le meilleur ou pour le pire.
Les espèces s’adaptent aux changements par des processus de variations/sélection. Le problème est que l’humanisme au sens large, depuis ses origines et dans toutes ses variantes historiques jusque dans la mouvance transhumaniste, tend à négliger les facteurs environnementaux et à considérer que les mécanismes adaptatifs des autres espèces ne s’appliquent plus. Comment penser et imaginer l’évolution du genre humain dans le contexte actuel ?
Quelles sont les coévoltions qui ont ponctué l’histoire de l’humanité ? Comment l’anthropologie évolutionniste analyse-t-elle cette 3eme coévolution, ce nouvel âge de l’humanité ? Est-ce que le transhumanisme résoudra les dégâts causés par l’Anthropocène ?

Avec Pascal Picq, paléoanthropologue, maître de conférence au Collège de France et auteur de Le nouvel âge de l’humanité, les défis du transhumanisme expliquées à une lycéenne Allary Editions.

Lire la suite

Page(s) : < | 1 | ... | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | ... | 81 |