Accueil > Communication > Actualités scientifiques > Podcasts

Page(s) : < | 1 | ... | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | ... | 84 |

18 juin 2018

[Ecouter] Urgence biodiversité : quelles solutions face à l’érosion ? (France Culture - De cause à effets - 1H)

Emission spéciale en présence du ministre Nicolas Hulot et Bruno David, directeur du Museum national d’Histoire naturelle.

Il y a des SOS que l’on n’entend pas, parce que les cris ne nous atteignent pas… Mais quand le silence se fait, il est souvent trop tard !
En son temps, la biologiste et écologiste américaine Rachel Carson avait interpellé sur les atteintes faites à la nature,…notamment par les biocides, et elle avait obtenu, après un long combat, l’interdiction du DDT et autres pesticides.
Plus de 55 ans après son cri d’alarme, le printemps se fait plus dramatiquement silencieux. La biodiversité est en danger. En 17 ans, en France, 30% des oiseaux des champs ont disparu, et d’ici 2050, les scientifiques prédisent la disparition sur terre d’environ 40% des espèces animales et végétales.
La nature va mal, et “l’Homme en est l’arme de destruction massive”, pour reprendre les termes du Ministre Nicolas Hulot qui vient de lancer une consultation publique et porte un plan interministériel pour la biodiversité. Pourquoi cette indifférence face au drame qui se joue ? Quelles en sont les causes ? Quelle biodiversité veut-on pour demain et quelle politique pérenne peut-on engager au sein du gouvernement ?

Réponses avec le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot et avec Bruno David, président du Muséum national d’Histoire naturelle de Paris, aux avant-postes de la recherche sur la biodiversité et qui, depuis 2013, s’est associé au Tour de France afin de sensibiliser à la diversité des paysages français, de leur faune et de leur flore, sans occulter l’empreinte carbone de cette compétition sportive. Et par téléphone, l’interview de Jeremy Roy.

Lire la suite

15 juin 2018

[Voir] Des pesticides naturels venus de la mer (CNRS Le Journal - 7min12)

Pour trouver des alternatives aux pesticides de synthèse, une équipe de chercheurs s’est tournée... vers la mer ! Des microalgues présentent en effet d’étonnantes propriétés utiles pour lutter contre certains pathogènes qui ravagent les cultures. Une découverte étudiée de près et qui a mené à la création d’une start-up.

Lire la suite

15 juin 2018

[Ecouter] Jusqu’où nous entraînera l’intelligence des poulpes ? (Rfi - Autour de la question - 48min30)

Jusqu’où nous entraînera l’intelligence des poulpes (que l’on commence tout juste à mesurer...) ?
Plongée dans l’œil aiguisé du calmar, l’énorme cerveau de la pieuvre et la mémoire phénoménale de la seiche.

Avec Jean-Claude Ameisen (médecin, biologiste et homme de radio). Il a signé la préface du livre Le princes des profondeurs, L’intelligence exceptionnelle des poulpes,de Peter Godfrey-Smith (Flammarion) et Ludovic Dickel (biologiste, professeur de biologie comportementale à l’Université de Caen, responsable du groupe Groupe Mémoire et Plasticité comportementale), spécialiste du développement cérébral et des capacités cognitives des seiches.

Lire la suite

11 juin 2018

[Ecouter] Développement durable : le défi des grandes entreprises (France Culture - De cause à effets - 1H)

« Développement durable : le défi des grandes entreprises », c’est le sujet que nous avons choisi d’aborder, en public depuis le studio de l’Agora de la Maison de la Radio, dans le cadre de la semaine européenne du développement durable.
Question qui intéresse et interpelle de plus en plus sur le terrain professionnel, que l’on travaille dans des PME ou dans des entreprises de plus grande envergure.
Et aujourd’hui, force est de constater que des PME deviennent des laboratoires d’expérience, et peuvent dès lors être des exemples pour les grandes structures … À condition d’en avoir l’envie, bien sûr !

Avec :
- Emmanuel Druon, directeur de Pocheco, entreprise de fabrication d’enveloppes sur un modèle 100% durable, auteur de deux livres « Ecolonomie » et « Le Syndrôme du poisson lune » parus chez Actes Sud.
- Tami Mouri, Directeur de l’établissement de la Maison de la Radio, en charge notamment de cette transformation durable d’une institution comme Radio France qui a signé, cette année, la Charte développement durable des établissements publics et entreprises publiques.
- Fabrice Boissier, Directeur général délégué de l’ADEME, Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie.

Lire la suite

11 juin 2018

[Ecouter] Les récifs coralliens en danger (France Inter - La Tête au carré - 53min)

Les récifs coralliens couvrent 0,2 % de la surface des océans de la planète et représentent à eux seuls 30 % de la biodiversité des mers. Pourtant 20 % des récifs coralliens ont définitivement disparu.

Aujourd’hui, dans le monde, plus de la moitié des récifs coralliens sont en situation critique. Pour attirer l’attention du plus grand nombre et encourager les mesures de prévention, l’International Coral Reef Initiative (ICRI) fait de 2018 l’année internationale pour les récifs coralliens.
A l’occasion de l’IYOR 2018, l’année internationale des récifs coralliens, de la Journée mondiale de l’Océan (8 juin) et de l’exposition "« Récifs coralliens, un enjeu pour l’humanité » du 2 juin au 30 aout 2018 au siège de l’UNESCO à Paris, la Tête au Carré s’intéresse à la protection des récifs coralliens.

Les récifs coralliens occupent le littoral de plus de 110 pays au monde, dans la zone intertropicale. Ils sont des réservoirs de biodiversité, une source de production élevée, le siège de réseaux trophiques et d’interactions biotiques complexes et diversifiés, source de produits et de richesses, mais aussi protecteurs du littoral. Cette prodigieuse diversité est largement liée à la biologie particulière des principaux bio-constructeurs du récif, les coraux madréporaires et leurs algues symbiotiques, les zooxanthelles.

La Grande Barrière de corail australienne est plus menacée que jamais. La faute au réchauffement climatique, qui acidifie les océans et blanchit les récifs. Que ce soit en Australie, dans les Caraïbes ou encore en Asie du Sud-Est, les récifs coralliens régressent, sous l’effet de multiples menaces : élévation des températures, pollution, surpêche, développement d’infrastructures destructrices, multiplication d’étoiles de mer invasives, etc. L’acidification de l’eau constitue aussi une importante perturbation de ces milieux. Les océans absorbent en effet un quart des émissions globales de CO2, qui se dissolvent dans l’eau et en accroissent l’acidité. Les coraux ne peuvent alors plus construire leur squelette de calcaire avec efficacité.

Pour en parler, Mathieu Vidard reçoit le professeur Bernard Salvat, biologiste marin, professeur émérite à l’École Pratique des Hautes Études (EPHE) et fondateur du CRIOBE (Centre de recherche sur les milieux coralliens et insulaires) et Alexis Rosenfeld, photographe sous-marin engagée pour la protection des récifs coralliens qui propose « Récifs coralliens, un enjeu pour l’humanité » du 2 juin au 30 août à l’Unesco à Paris. C’est une exposition grand format immersive et multimédia qui plonge les visiteurs au cœur de sites naturels exceptionnels, en Mer Rouge, dans les océans Indien, Pacifique et Atlantique, une production photojournalistique réalisée pendant deux ans avec Alexie Valois, journaliste.

Lire la suite

Page(s) : < | 1 | ... | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | ... | 84 |