Accueil > Communication > Newsletter scientifique > Podcasts

Page(s) : < | 1 | ... | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | ... | 54 |

12 mars 2017

[Ecouter] Et si les dinosaures n’avaient pas disparu (France Culture - La méthode scientifique - 59min)

A quoi est dû le succès évolutif des dinosaures ? L’évolution des dinosaures s’est-elle réellement arrêtée après l’impact météoritique d’il y a 66 millions d’années ? Quelles évolutions possibles de vie et d’intelligence auraient pu surgir dans cette réalité imaginaire ?

Si l’être humain a environ 3 millions d’années d’existence, il est un nain, pas seulement par la taille, mais par son temps de présence sur la planète par rapport aux dinosaures. Apparus il y a environ 250 millions d’années, ils auront régné en maîtres incontestés sur Terre pendant près de 170 millions d’années avant de s’éteindre et de laisser la place aux mammifères qui vont s’engouffrer dans les niches écologiques laissées vacantes. Mais que se serait-il passé si les dinosaures ne s’étaient pas éteints ? Si la comète n’était pas tombée sur Terre à la fin du Crétacé ? Et si les reptiliens dominaient encore la Terre ?
C’est pour envisager cette uchronie que nous avons le plaisir de recevoir Eric Buffetaut, paléontologue, directeur de recherche CNRS affecté à l’École Normale Supérieure de Paris « A la recherche d’animaux mystérieux » aux Éditions du Cavalier Bleu ou « Les dinosaures sont-ils l’échec de l’évolution ? » au Pommier et Guillaume Lecointre, directeur du département « Systématique et évolution » du Muséum d’Histoire Naturelle.

Lire la suite

8 mars 2017

[Ecouter] Quelle intelligence animale ? (Rfi - Autour de la question - 46min)

Nos invités du jour, la journaliste Dominique Leglu et le biologiste Patrick Lemaire, s’interrogeront autour de la question suivante : « Comment va la recherche en France ? »

Les scientifiques de haut niveau ne manquent pas, mais ils sont nombreux à se plaindre de leurs conditions de travail.
Les budgets de la recherche sont-ils suffisants ? Faut-il revoir le mode de répartition des financements ?
Comment développer des recherches qui ne soient pas uniquement guidées par des applications industrielles ?
Des biotechnologies aux choix énergétiques, comment impliquer les citoyens dans les questions scientifiques qui affectent le quotidien, pour le pire ou le meilleur ?
A la veille des présidentielles, il est temps de faire entrer la science dans le débat public.

Avec :
- Dominique Leglu, journaliste scientifique, directrice de la rédaction de Sciences et Avenir
- Patrick Lemaire, biologiste, directeur de recherches au Cnrs et initiateur du mouvement Sciences en marche. Science en marche est une association, née en octobre 2014, de l’idée d’une grande marche pour la défense de l’Enseignement Supérieur et la Recherche.

Lire la suite

3 mars 2017

[Ecouter] Politique et recherche : l’équation impossible ? (France Culture - La méthode scientifique - 59min)

Quel avenir pour la recherche en France ? Quelle place pour la recherche dans une campagne présidentielle ? Y a-t-il encore de grands projets scientifiques ? L’investiture de Trump est-elle une menace ? Pourquoi ce mouvement de La marche pour la science ? Quelle place pour la parole du scientifique ?

Que faire pour sauver la science ? C’est le problème que nous nous proposons de résoudre en une heure avec nos trois intervenants : Margaux Calon chargée de médiation scientifique à l’Institut des systèmes complexes Paris Ile-de-France et membre du collectif en charge de la Marche pour les Sciences en France ; Bruno Maquart président d’Universience, qui regroupe la Cité des Sciences et de l’Industrie et le Palais de la Découverte, qui fêtent respectivement leur 30 et 80 ans et Jean Audouze astrophysicien, directeur de recherche émérite CNRS à l’Institut d’Astrophysique de Paris (que vous avez dirigé un peu plus de 10 ans).

Lire la suite

2 mars 2017

[Ecouter] Quelle intelligence animale ? (Rfi - Autour de la question - 46min)

Notre invitée du jour, la biologiste Emmanuelle Pouydebat, s’interrogera autour de la question suivante : « Quelle intelligence animale ? »

Contrairement à ce qui longtemps été dit, les humains n’ont pas le monopole du cerveau. On sait aujourd’hui que des comportements qui étaient mis sur le compte d’un bête instinct font appel à de véritables capacités cérébrales. Les animaux sont capables d’utiliser des outils, de mémoriser des informations complexes, de s’adapter à des situations nouvelles, d’innover, d’imiter leurs congénères, et de transmettre leur savoir. Même des espèces prétendues inférieures, comme les insectes ou les poissons, ont parfois de meilleures performances que d’autres plus proches de l’homme, comme les grands singes. Des cervelles d’oiseaux aux mémoires d’éléphants, quelle intelligence animale ?
Avec Emmanuelle Pouydebat, chercheuse au CNRS et au Muséum national d’histoire naturelle. Biologiste interdisciplinaire, ses travaux au laboratoire « Mécanismes adaptatifs et évolution » portent sur l’évolution des comportements, notamment sur les capacités de manipulation et d’utilisation d’outils.
Son livre Intelligence animale (préfacé par Yves Coppens) est publié chez Odile Jacob.

Lire la suite

1er mars 2017

[Ecouter] Le scientisme : une nouvelle religion ? (France Culture - Conférences - 1H05min)

Le scientisme, idéologie selon laquelle tous les problèmes qui concernent l’humanité pourraient être réglés suivant le paradigme de la méthode scientifique. Le scientisme croit que "l’esprit et les méthodes scientifiques doivent être étendues à tous les domaines de la vie intellectuelle et morale."
La révolution industrielle a instillé une nouvelle religion : le scientisme. Face à l’invasion technologique que veulent dire les mots ? Quel est la différence entre science et technique ? Tout est-il définitivement déjà écrit ? Le passé doit-il être oublié ou redécouvert ? Quel rapport le chercheur entretient-il entre modernité et avenir ? Le chercheur se retourne sur le chemin et mesure ce qui reste à parcourir : il constate qu’heureusement tout reste à faire !
Thierry Patrice, professeur des universités-Praticien hospitalier et médecin. Membre du Conseil Scientifique d’un des plus anciens think tank français, il est internationalement connu pour ses travaux concernant l’action de la lumière sur les tissus vivant en cancérologie. Il a reçu plusieurs Prix pour l’étude du rôle de l’oxygène dans différentes maladies, dont le diabète, mais aussi lors du vieillissement. Il poursuit à la fois ses travaux de recherche avec de grands groupes mais aussi s’interroge sur le sens de l’humain, les ressorts individuels et sociaux du vivant à travers conférences et écrits.
Une conférence enregistrée en janvier 2017.

Lire la suite

Page(s) : < | 1 | ... | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | ... | 54 |