Accueil > Communication > Newsletter scientifique > Articles de presse > Sciences

Sciences RSS des Sciences

Page(s) : < | 1 | ... | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | ... | 344 |

3 mars 2017

L’éléphant d’Afrique, roi des nuits blanches [Le Monde - Sciences]

Une étude, publiée dans « PloS One », fait du pachyderme le plus petit dormeur du monde animal, avec deux heures de sommeil par nuit.

Lire la suite

2 mars 2017

L’association avec une bactérie symbiotique enrichit la diversité du puceron du pois [INRA]

Le puceron du pois Acyrthosiphon pisum et la bactérie Hamiltonella defensa sont deux organismes en symbiose : si le puceron offre un toit à la bactérie, cette dernière lui fournit une protection non négligeable contre son principal ennemi, une guêpe parasitoïde. Des chercheurs de l’Institut de Génétique Environnement et Protection des Plantes (IGEPP) du centre Inra Rennes Bretagne-Normandie se sont intéressés à la variabilité de cette protection. Leurs résultats publiés dans la revue Evolutionary Ecology montrent que le niveau de protection conférée par cette bactérie dépend de nombreux facteurs comme le type de souches de H. defensa et la présence d’autres bactéries associées aux pucerons.

Lire la suite

2 mars 2017

DNA could store all of the world’s data in one room [Science]

Humanity has a data storage problem : More data were created in the past 2 years than in all of preceding history. And that torrent of information may soon outstrip the ability of hard drives to capture it. Now, researchers report that they’ve come up with a new way to encode digital data in DNA to create the highest-density large-scale data storage scheme ever invented. Capable of storing 215 petabytes (215 million gigabytes) in a single gram of DNA, the system could, in principle, store every bit of datum ever recorded by humans in a container about the size and weight of a couple of pickup trucks. But whether the technology takes off may depend on its cost.

Lire la suite

2 mars 2017

Des trilobites à New-York [Sciences et Avenir - Paléontologie]

Des œufs des ces arthropodes disparus depuis près de 250 millions d’années ont été découverts pour la première fois.

Lire la suite

1er mars 2017

Des chauves-souris vampire qui se nourrissent… de sang humain [The Conversation]

Certaines chauves-souris vampire brésiliennes se nourrissent de sang humain.
Tel est le surprenant résultat que j’ai publié dans le journal « Acta Chiropterologica », suite à de récentes recherches : en effet, la chauve-souris vampire poilue de l’état de Pernambouc, au Brésil, a développé un appétit pour le sang humain.
Cette découverte vient contredire toute la littérature scientifique existante sur cette espèce de chauve-souris, qui se nourrit habituellement de sang d’oiseau.

Lire la suite

Page(s) : < | 1 | ... | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | ... | 344 |