Accueil > Communication > Actualités scientifiques > Articles de presse > Articles de presse - Sciences

Articles de presse - Sciences RSS des Articles de presse - Sciences

Page(s) : < | 1 | ... | 416 | 417 | 418 | 419 | 420 | 421 | 422 | 423 | 424 | ... | 469 |

27 juin 2014

Sauver les palétuviers pour protéger les poissons [Le Figaro]

Des racines d’arbres dressées vers le ciel comme des rangées de herses quand d’autres s’arc-boutent au-dessus du sol, immenses tentacules en quête d’équilibre afin de supporter un tronc, ses branches et son feuillage. Les palétuviers, les seuls arbres au monde qui ont su s’adapter au milieu particulièrement hostile de l’eau salée, offrent un spectacle hors du commun : amphibie à marée haute, géants crochus lorsque la mer se retire.

Lire la suite

27 juin 2014

Les araignées sont bien plus redoutables qu’on ne l’imaginait, elles dévorent également les poissons [Dailygeekshow]

On sait tous que les araignées sont de redoutables chasseuses mais personne n’aurait imaginé qu’elles puissent également s’attaquer à des poissons. Un chercheur a d’ailleurs révélé au grand jour que leur alimentation pouvait compter bien plus que de simples insectes… DGS vous en dit plus sur ces incroyables prédateurs.

Lire la suite

27 juin 2014

Haut Couserans : les marmottes, de drôles de sentinelles au cirque de Gérac [Ariegenews]

Réintroduite dans la réserve d’Orlu en Haute Ariège dans les années 50 depuis les Alpes, la marmotte est arrivée en Haut Couserans il y a une quinzaine d’années.

Lire la suite

27 juin 2014

La "Conquête de l’Ouest" de la Bergeronnette citrine [Ornithomedia]

L’observation en juin 2014 d’un mâle chanteur de Bergeronnette citrine dans l’estuaire de la Loire s’inscrit dans le contexte de l’expansion de l’espèce en Europe.

Lire la suite

27 juin 2014

Les mille et un moyens qu’ont les plantes de s’adapter [Museum de Toulouse]

« La nature a horreur du vide »... au moins autant que l’espèce humaine a horreur des mauvaises herbes. Plantes pionnières, à la conquête de territoires fortement marqués de notre empreinte, espèces exotiques et indigènes se partagent un espace considérable fait de bitume, de brique, de ciment, de pierre et de remblais mais aussi de métal, plastiques, etc. Et pourtant ! Peu d’endroits resteront vierges de végétaux : lichens, mousses et plus tard plantes à fleurs auront tôt fait de coloniser toutes les surfaces disponibles. La flore sauvage de nos grandes villes, pour banale qu’elle semble, n’en possède pas moins des caractéristiques étonnantes. Ainsi, toutes les plantes recèlent des trésors d’adaptation qui invitent à l’émerveillement. La dispersion des graines, qui fait appel à différents transporteurs – on parle de chorie (du grec khôris = éloignement, séparé) – est un bon exemple, qui montre aussi les liens forts entre les espèces présentes en ville et les activités humaines. Ainsi nos déplacements et les infrastructures que nous avons construites sont autant de voies d’entrée pour les végétaux voyageurs.

Lire la suite

Page(s) : < | 1 | ... | 416 | 417 | 418 | 419 | 420 | 421 | 422 | 423 | 424 | ... | 469 |