Accueil > Communication > Newsletter scientifique > Actualités scientifiques des organismes de recherche

50 000 ans d’histoire du bison européen retracée grâce à l’ADN ancien

par Frédéric Magné - publié le

 

 
Trois populations de bisons ont peuplé l’Europe de l’Ouest par vagues successives, la première entre - 57 000 et - 34 000 ans lorsque le climat était tempéré. Elle a ensuite été progressivement remplacée, lors de la période de glaciation, par les bisons des steppes, les ancêtres des bisons américains actuels. Comme le montrent des peintures rupestres de la grotte de Chauvet, ces deux types de bisons ont cohabité entre - 39 000 et - 34 000 ans. Une nouvelle espèce de bisons originaire du sud du Caucase s’est ensuite installée en Europe de l’Ouest avec le réchauffement climatique de la fin du Pléistocène, il y a 14 000 ans. Cette étude paléogénomique a été menée par des chercheurs de l’Institut Jacques Monod (CNRS/Université Paris Diderot)1 sur une soixantaine d’échantillons dont l’âge est réparti sur les 50 000 dernières années et qui ont été fournis par un réseau de collaborations internationales. Elle montre que la diversité génétique de ces bisons a progressivement été réduite jusqu’à leur disparition dans la nature en 19182. L’étude indique également que les changements climatiques et environnementaux ainsi que la pression anthropique jouent un rôle majeur sur la dynamique des populations de la mégafaune, dont le bison est le plus grand représentant encore vivant en Europe.
 
 class=Note

1 Notamment en collaboration avec Jean-Philippe Brugal du laboratoire Afrique au Sud du Sahara (CNRS/Ministère des Affaires étrangères) et du Laboratoire méditerranéen de préhistoire Europe-Afrique (CNRS/Aix-Marseille Université/Ministère de Culture et de la Communication) et Malgorzata Tokarska du Mammal Research Institute Polish Academy of Science en Pologne.
2 Un troupeau sauvage a été ensuite reconstitué en Pologne à partir d’animaux de zoos.
 
 class= Référence

"Past climate changes, population dynamics and the origin of Bison in Europe", Diyendo Massilani, Silvia Guimaraes, Jean-Philip Brugal, E. Andrew Bennett, Malgorzata Tokarska, Rose-Marie Arbogast, Gennady Baryshnikov, Gennady Boeskorov, Jean-Christophe Castel, Sergey Davydov, Stéphane Madelaine, Olivier Putelat, Natalia N. Spasskaya, Hans-Peter Uerpmann, Thierry Grange, Eva-Maria Geigl, BMC Biology, le 21 octobre 2016.
 
Contact chercheur

Eva-Maria GEIGL, directrice de recherche CNRS à l’Institut Jacques Monod (CNRS/Université Paris Diderot)
Email : eva-maria.geigl@ijm.fr
 
Contact presse

Alexiane Agullo
Email : alexiane.agullo@cnrs-dir.fr
 
Source : CNRS-INEE http://www.cnrs.fr/inee/