Accueil > Communication > Newsletter scientifique > Ouvrages, rapports...

De la pêche à l’aquaculture

Demain, quels poissons dans nos assiettes ?

par Frédéric Magné - publié le

Traditionnellement, la consommation de protéines animales d’origine aquatique était assurée par la pêche d’espèces sauvages dans le milieu naturel. Il y a encore un siècle, on pensait qu’aucune exploitation humaine ne pourrait altérer la formidable productivité des océans. Aujourd’hui, force est de constater que le mythe de la mer inépuisable est bel et bien derrière nous. La quantité totale de poissons pêchés au niveau mondial au mieux stagne, voire diminue depuis la fin des années 1980.
Parallèlement, l’élevage de poissons a fortement augmenté au cours des 60 dernières années. À ce jour, l’aquaculture produit la même quantité de poissons destinés à la consommation humaine que les captures par pêche.(...)

View online