Accueil > Communication > Newsletter scientifique > Podcasts

[Ecouter] Epigénétique : quand le pouvoir des gènes atteint ses limites (France Culture - La méthode scientifique - 59min)

Qu’appelle-t-on épigénétique ? Quelles différences avec la génétique ? Comment les marques épigénétiques sont-elles mises en place ? Quelles sont-elles ? Comment ces marques jouent-elles sur le fonctionnement et l’architecture du génome ? Quelles applications thérapeutiques possibles ?

par Frédéric Magné - publié le

Puisque toutes nos cellules ont les mêmes chromosomes, et donc le même matériel ADN, alors une cellule de peau devrait être la même qu’une cellule d’os, de foie ou qu’un neurone. Or, heureusement pour nous, ce n’est pas le cas. Cela signifie donc que l’on peut interpréter une même séquence ADN de façon différente, cela veut dire qu’au-delà de notre génome, il y a un épigénome et c’est cet épigénome qu’étudie l’épigénétique, ou comment notre patrimoine génétique peut être modifié, bouleversé, transformé par un certain nombre de facteurs intérieurs comme extérieurs, et ce des premières secondes de notre conception jusqu’aux dernières secondes de notre vie.

Et pour évoquer l’influence et la complexité de ces facteurs épigénétiques, La Méthode scientifique a le plaisir de recevoir aujourd’hui Edith Heard, généticienne, professeur au Collège de France, titulaire de la chaire « épigénétique et mémoire cellulaire » et Annick Harel-Bellan, directrice de recherche émérite au CNRS, directrice du service de Biologie Intégrative et de Génétique Moléculaire du CEA, au sein de l’Institut de biologie et de technologie de Saclay.

Ecouter en ligne