Accueil > Communication > Newsletter scientifique > Podcasts

[Ecouter] Ingénierie génomique : jusqu’où manipuler le vivant ? (France Culture - La méthode scientifique - 59min)

Jusqu’où peut-on aller avec l’essor du séquençage ADN et des tests génétiques ? Est-il bon de vouloir tout prédire ? Se dirige-t-on vers un eugénisme parfait ?

par Frédéric Magné - publié le , mis à jour le

Début décembre, plus de 150 ONG signaient un appel contre le « forçage génétique », un moratoire contre ces pratiques qui consistent à modifier des populations entières d’individus en intervenant directement sur le génome des cellules reproductrices. Pratiques déjà mises en œuvre par exemple sur des moustiques pour endiguer des épidémies de malaria ou de virus Zika. Et c’est tout le paradoxe des nouveaux outils mis à disposition des généticiens et des laboratoires, comme le désormais célèbre CRISPR-Cas9, de permettre de modifier les racines du vivant, le code ADN, mais jusqu’à quelle limite ?
Pour évoquer cet avenir aux frontières de la médecine personnalisée et des tentations eugénistes, La Méthode scientifique a le plaisir d’accueillir deux des participants à la Conférence Legrain qui aura lieu demain soir à l’École Normale Supérieure de 16h30 à 22h et intitulée « L’ingénierie du génome, entre espoirs et crainte » Jean-Claude Ameisen, médecin, immunologiste, chercheur en biologie, ex-président du comité consultatif national d’éthique qui vient de passer le témoin à Jean-François Delfraissy sans oublier son excellente émission Sur les épaules de Darwin sur France Inter. Rodolphe Barrangou, professeur associé à l’Université de Caroline du Nord, il travaille sur le CRISPR-Cas9 dont il sera largement question au cours de cette heure.

Ecouter en ligne