Accueil > Communication > Newsletter scientifique > Articles de presse > Sciences

L’association avec une bactérie symbiotique enrichit la diversité du puceron du pois [INRA]

par Frédéric Magné - publié le , mis à jour le

Le puceron du pois Acyrthosiphon pisum et la bactérie Hamiltonella defensa sont deux organismes en symbiose : si le puceron offre un toit à la bactérie, cette dernière lui fournit une protection non négligeable contre son principal ennemi, une guêpe parasitoïde. Des chercheurs de l’Institut de Génétique Environnement et Protection des Plantes (IGEPP) du centre Inra Rennes Bretagne-Normandie se sont intéressés à la variabilité de cette protection. Leurs résultats publiés dans la revue Evolutionary Ecology montrent que le niveau de protection conférée par cette bactérie dépend de nombreux facteurs comme le type de souches de H. defensa et la présence d’autres bactéries associées aux pucerons.

View online