Accueil > Communication > Newsletter scientifique > Articles de presse > Sciences

La bactérie qui a absorbé l’ADN de mammouth [National Geographic]

par Frédéric Magné - publié le , mis à jour le

Les généticiens savent depuis longtemps que des bactéries présentes dans le sol peuvent s’accaparer tout ce qu’elles peuvent en matière de matériel génétique. On a donc fourni au microbe A. baylyi une séquence de gènes de Mammouth, vieille de 43 000 ans. Il l’a intégrée à son propre ADN et a continué de se diviser comme si de rien n’était.

Du coup, la question suivante devient : combien de fois de tels transferts de gènes se produisent-ils dans le monde microscopique qui nous entoure ?