Supervisory authorities

CNRS

Our LABEX

Our Networks

Search




Visitors logged in: 8


Home > Communication > Scientific newsletter > News in touch with our themes

La transmission épigénétique du stress de la mère aux enfants

by Frédéric Magné - published on , updated on

Des études chez l’humain et chez l’animal indiquent que la vulnérabilité au stress peut être héréditaire et que les changements dans la lignée germinale peuvent avoir des effets transgénérationnels. La corticotropine est un élément clé dans la réponse au stress. Les changements dans l’expression du gène CRF1 ont été étudiés dans le cerveau et les ovules de rats femelles stressées ainsi qu’au niveau du cerveau de leur nouveau-né et de la descendance devenue adulte. Les changements de comportement à l’âge adulte ont également été évalués. Cependant, l’histoire de vie peut annihiler ces effets. (Par F. Magné - EDB)


 Référence

"Prereproductive Stress to Female Rats Alters Corticotropin Releasing Factor Type 1 Expression in Ova and Behavior and Brain Corticotropin Releasing Factor Type 1 Expression in Offspring", Hiba Zaidana,Micah Leshema,Inna Gaisler-Salomon, Biological Psychiatry, November 2013


© CNRS Photothèque / F. Vrignaud