Accueil > Communication > Newsletter scientifique > Articles de presse > Articles de presse - Sciences

Le flair d’un papillon ravageur passé au crible [INRA]

par Frédéric Magné - publié le

Chez l’insecte, la perception de l’environnement grâce aux odeurs dépend d’un répertoire de récepteurs olfactifs, dont le fonctionnement reste aujourd’hui encore peu étudié. Pour la première fois, des chercheurs de l’Inra, de l’UPMC et de l’Université suédoise des Sciences Agricoles ont analysé ce répertoire de récepteurs chez un papillon, Spodoptera littoralis, dont la chenille est un redoutable ravageur des cultures. Ils ont mis en évidence que bon nombre de ces récepteurs sont très performants pour détecter les molécules volatiles émises par les plantes. L’évolution récente de certains d’entre eux souligne l’adaptation de ces insectes à leur niche écologique. Ces résultats sont publiés le 5 juin 2017 dans la revue Nature Communications.

View online