Accueil > Actualités du laboratoire

Les Pyrénées : laboratoire de biodiversité

(Olivia Charrier, André Pornon, Nathalie Escaravage)

par Frédéric Magné - publié le , mis à jour le

Dans les grands processus biogéographiques ayant façonné les flores et faunes européennes, le massif des Pyrénées est habituellement considéré comme une simple barrière à l’expansion latitudinale des espèces. C’est probablement pour ces raisons que peu d’études phylogéographiques centrées sur les Pyrénées ont été réalisées. Des chercheurs du laboratoire Évolution et Diversité Biologique (Université Toulouse III - Paul Sabatier / CNRS / ENFA) ont étudié la structure génétique et l’histoire phylogéographique de l’arbuste emblématique des montagnes européennes Rhododendron ferrugineum L.
 

A l’aide de 27 marqueurs microsatellites, les chercheurs ont décrit la structure génétique de 29 populations pyrénéennes, 5 populations des Alpes et une population du Jura.
La diversité génétique plus élevée dans les Alpes suggère une colonisation des Pyrénées à partir des Alpes, conformément à l’origine asiatique de l’espèce. Deux lignées génétiques présentes aussi dans les Alpes séparent clairement les Pyrénées orientales du reste de la chaine. La lignée orientale très homogène comporte des populations de basse altitude génétiquement et écologiquement très originales, qui sont probablement des reliques d’anciennes populations situées dans un vaste refuge glaciaire. La lignée occidentale montre une sous-structure de 4 groupes génétiquement bien différenciés suggérant que, lors des glaciations, l’espèce a survécu dans plusieurs refuges isolés à haute altitude (nunataks).
Finalement, les analyses génétiques montrent un effet fondateur dans les populations situées à l’extrémité ouest de l’aire de distribution de l’espèce. Cette étude révèle un rôle complexe des Pyrénées sur la structure génétique et la phylogéographie des espèces et procure un cadre de référence pour le choix des landes à Rhododendron ferrugineum devant être protégées en raison de leurs valeurs écologiques et patrimoniales (92/43/EEC habitat directives, 1992).


R. ferrugineum L, arbuste emblématique des montagnes européennes.
© Chloé Delmas - EDB


 Référence

Microsatellite Marker Analysis Reveals the Complex Phylogeographic History of Rhododendron ferrugineum (Ericaceae) in Pyrenees, Charrier O., Dupont P., Pornon A. & Escaravage N., PLoS ONE 2014


Contacts chercheurs

André Pornon

Laboratoire Évolution et Diversité Biologique (EDB) – CNRS/ Université Toulouse III-Paul Sabatier/ENFA

Tél. : 05 61 55 69 36
Mél. : andre.pornon@univ-tlse3.fr
 

Contact communication

Frédéric Magné
Laboratoire Évolution et Diversité Biologique (EDB) – CNRS/ Université Toulouse III-Paul Sabatier/ENFA
Tél. : 05 61 55 67 43
Mél. : frederic.magne@univ-tlse3.fr