Supervisory authorities

CNRS

Our LABEX

Our Networks

Search




Visitors logged in: 21


Home > Communication > Scientific newsletter > News in touch with our themes

Les chercheurs de l’INEE-CNRS à l’honneur dans un numéro spécial de la revue Ecology Letters

by Frédéric Magné - published on , updated on

La revue Ecology Letters vient de publier un numéro spécial consacré aux conséquences écologiques des grands changements environnementaux, numéro dans lequel les chercheurs de l’Institut Ecologie et Environnement (INEE) du CNRS sont particulièrement à l’honneur puisqu’ils en signent six des articles, dont l’éditorial.  


© Bruno Lourtet

L’homme est à l’origine de multiples changements environnementaux, que ce soit le réchauffement climatique, les pollutions diverses et variées, la fragmentation des habitats, la disparition des forêts primaires ou encore l’introduction d’espèces invasives. Les différentes conséquences écologiques de ces bouleversements ont été discutées, en juin 2012, lors d’une conférence internationale organisée par le CNRS et Ecology Letters à Paris. Les travaux les plus intéressants de cet événement viennent d’être rassemblés dans un numéro spécial de la revue Ecology Letters et ils font état des progrès spectaculaires qui ont été réalisés dans la manière dont la science analyse et comprend l’impact de ces changements globaux sur la perpétuation des espèces vivantes et sur la biodiversité. 

Ce numéro spécial fait la part belle aux chercheurs de l’Institut Ecologie et Environnement (INEE) du CNRS puisque ces derniers signent ou co-signent six articles, dont l’éditorial. La gamme des thèmes abordés est large : un article retrace la manière dont, en écologie, les concepts de structure et d’échelle ont évolué au cours des deux dernières décennies, un autre fait la synthèse des mécanismes par lesquels la biodiversité stabilise la production de biomasse d’un écosystème, un troisième explique comment améliorer les modèles prédisant la réaction des écosystèmes aux changements globaux, modèles qui aident notamment à la prise de décision en matière de création de zones protégées. Les cas concrets ne sont pas oubliés comme en témoigne cette étude montrant que les populations de chevreuils souffrent de la précocité croissante du printemps – conséquence du réchauffement climatique. Ce numéro d’Ecology Letters s’intéresse aussi aux outils de diagnostic, avec un article qui développe une nouvelle méthode pour reconstituer la manière dont les espèces du passé ont répondu aux changements globaux. Ses auteurs veulent compléter l’approche paléontologique, qui consiste à étudier les fossiles, par une approche phylogénétique : en analysant l’ADN des êtres vivants actuels, il est possible de décrire les relations évolutives passées entre espèces et d’estimer les taux de spéciation ou d’extinction.

Référence :

Ecological effects of environmental change,Gloria M. Luque, Michael E. Hochberg, Marcel Holyoak, Martine Hossaert, Françoise Gaill & Franck Courchamp.

How does climate change influence demographic processes of widespread species ? Lessons from the comparative analysis of contrasted populations of roe deer, Jean-Michel Gaillard, A. J. Mark Hewison, François Klein, Floriane Plard, Mathieu Douhard, Raziel Davison & Christophe Bonenfant.

The problem of pattern and scale in ecology : what have we learned in 20 years ?,Jérôme Chave.

Biodiversity and ecosystem stability: a synthesis of underlying mechanisms,Michel Loreau & Claire de Mazancourt.

Macroevolutionary perspectives to environmental change, Fabien L. Condamine, Jonathan Rolland & Hélène Morlon.

A road map for integrating eco-evolutionary processes into biodiversity models,Wilfried Thuiller, Tamara Münkemüller, Sébastien Lavergne, David Mouillot, Nicolas Mouquet, Katja Schiffers & Dominique Gravel.

Le sommaire complet de ce numéro spécial d’Ecology Letters est accessible sur le site Internet : http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/ele.2013.16.issue-s1/issuetoc..


Contact

Nathalie Espuno, Centre d’Ecologie Fonctionnelle et Evolutive (UMR 5175, CNRS / Universités de Montpellier 1, 2, 3 / SupAgro / Cirad / EPHE / IRD / INRA),1919 Route de Mende, 34293 Montpellier Cedex 5.
Tél. : 04 67 61 32 49 Mél : nathalie.espuno@cefe.cnrs.fr