Accueil > Communication > Newsletter scientifique > Articles de presse > Sciences

Les herbivores limitent la perte de biodiversité engendrée par les fertilisants [Institut fédéral de recherches WSL et de l’Université de Zurich]

par Frédéric Magné - publié le , mis à jour le

Les animaux qui broutent réduisent la perte de biodiversité provoquée par l’épandage d’engrais dans les prairies. Comme ils se nourrissent principalement de plantes relativement grandes, ils favorisent indirectement les petites espèces. Celles-ci reçoivent alors plus de lumière, ce qui améliore la diversité. C’est ce que rapporte dans la revue scientifique Nature une équipe internationale à laquelle participent l’Institut fédéral de recherches WSL et l’Université de Zurich.

Voir en ligne : http://bit.ly/1lNDTGF