Accueil > Communication > Newsletter scientifique > Articles de presse > Enseignement supérieur et recherche

Comment mieux accompagner les doctorants étrangers [The conversation]

par Frédéric Magné - publié le , mis à jour le

Une doctorante étrangère reçoit deux pré-rapports de soutenance très négatifs. Cela fait sept ans qu’elle est en France inscrite en thèse et s’exprime dans un français correct. Elle a beaucoup travaillé (de l’aveu même des rapporteurs), son directeur de recherche l’a laissée programmer une soutenance… qui n’aura pas lieu. Le directeur de recherche indique que l’affaire n’est pas rattrapable.
Comment en est-on arrivé à un tel gâchis ?

View online