Accueil > Actualités du laboratoire

Objectif Mitaraka, épisode 7 : des ichtyologues dans la jungle

(Sébastien Brosse)

par Frédéric Magné - publié le , mis à jour le

Le départ au petit matin ressemble à celui de n’importe quelle autre spécialité. Les sacs chargés de matériel et d’un encas, les ichtyologues se battent avec la boue omniprésente sur le sentier. Au moins, ils ont l’habitude de passer la journée les pieds dans l’eau. GPS à la main, Sébastien Brosse a repéré deux petits cours d’eau à proximité du layon. La crique, d’une vingtaine de centimètres de profondeur, interpelle par sa modestie. C’est pourtant exactement ce que cherchait Sébastien Brosse, professeur à l’université de Toulouse. « Nous travaillons sur toutes les criques où nous pouvons utiliser des protocoles standardisés, c’est-à-dire moins de dix mètres de large pour une profondeur inférieure à un mètre », explique-t-il. « Ensuite, nous essayons de définir deux tronçons présentant des habitats différents en termes de débit, d’abri pour les poissons ou de substrat, pour pouvoir relier les espèces collectées à leur milieu. »

Pour en savoir plus : Le Monde