Accueil > Communication > Newsletter scientifique > Articles de presse > Sciences

Pour s’économiser, un poisson cavernicole se passe d’horloge interne [Futura-sciences]

par Frédéric Magné - publié le , mis à jour le

Les tétras mexicains qui vivent dans des grottes économisent près de 30 % de leur énergie par rapport aux poissons de surface. Pour obtenir ce gain, le poisson ne recourt à aucun rythme circadien pourtant considéré comme déterminant dans l’équilibre du métabolisme.

Voir en ligne : http://bit.ly/1oXdiro