Accueil > Communication > Newsletter scientifique > Articles de presse > Articles de presse - Sciences

Pourquoi les scientifiques collectent-ils des animaux sauvages ? [The Conversation]

par Frédéric Magné - publié le

Décrire une espèce ne signifie pas pour autant la connaître. À titre d’exemple, 15 % des 85 000 espèces traitées par la Liste rouge mondiale des espèces menacées ne disposent pas d’un véritable statut de conservation (par exemple « éteinte », « vulnérable », « préoccupation mineure ») et sont provisoirement placées dans la catégorie « données déficientes ». Plus préoccupant, l’ensemble des espèces ayant fait l’objet de telles évaluations ne représentent que 5 % du 1,8 million d’espèces déjà décrites.

View online