Accueil > Communication > Newsletter scientifique > Articles de presse > Sciences

Quand la lutte biologique modifie le régime alimentaire des prédateurs [Cirad]

par Frédéric Magné - publié le , mis à jour le

Les plantes de couverture peuvent favoriser la régulation naturelle des ravageurs en permettant aux populations de prédateurs d’augmenter. Mais elles peuvent aussi modifier considérablement le régime alimentaire de ces prédateurs. Une équipe du Cirad vient d’en apporter la preuve en identifiant, grâce à la technique du métabarcoding ADN, les proies ingérées par les prédateurs du charançon du bananier dans les plantations de la Martinique. Une première dans l’utilisation in situ de cette technique d’analyse de l’ADN.

Voir en ligne : http://bit.ly/1w0yNLD