Accueil > Communication > Newsletter scientifique > Actualités en rapport avec nos thématiques

TalVeg2 : des solutions de végétalisation innovantes pour limiter l’érosion des sols et améliorer l’aménagement

par Frédéric Magné - publié le

Deux entreprises héraultaises et des laboratoires du CNRS et de l’INRA, dont le Centre d’écologie fonctionnelle et évolutive, collaborent au sein du projet TalVeg2 pour mettre au point de nouvelles technologies destinées à végétaliser les sols de sites industriels et d’infrastructures.

TalVeg2 © CEFE

 
Endiguer l’érosion des sols et la prolifération d’espèces végétales envahissantes, tout en économisant des coûts d’entretien galopants : telle est l’ambition du projet TalVeg2 (« talus végétalisé ») initié en septembre 2015 pour une durée de trois ans, et lancé officiellement le 26 mai 2016. Ce projet de R&D vise à développer des technologies innovantes pour végétaliser efficacement les sols après la réalisation d’infrastructures. Cofinancé à hauteur de 1.3 M€ par le Fonds européen de développement régional et la région Occitanie, il associe deux entreprises de l’Hérault et quatre laboratoires de recherche montpelliérains : les sociétés Valorhiz, experte dans les biotechnologies de la rhizosphère, le diagnostic fonctionnel, le traitement biologique et le monitoring des sols, et L’Avion Jaune, spécialisée dans l’imagerie aéroportée à très haute résolution spatiale et les capteurs multispectraux –– mais aussi le Centre d’écologie fonctionnelle et évolutive (Cefe)1, l’unité Botanique et modélisation de l’architecture des plantes et des végétations2, le Laboratoire d’étude des interactions entre sol - agrosystème - hydrosystème3, et l’unité Ecologie fonctionnelle et biogéochimie des sols et des agrosystèmes4.
Les équipes du Cefe impliquées dans le projet étudient l’influence des solutions de végétalisation proposées par Valorhiz sur le fonctionnement biologique des sols et leur capacité à le restaurer. En collaboration avec les autres laboratoires de recherche, elles évaluent la dynamique des interactions plantes – sol – communautés microbiennes et l’impact des espèces végétales sur la promotion de la biodiversité et les services écosystémiques (stabilité des talus, séquestration de carbone…) des sols de sites pilotes. Ces terrains expérimentaux grandeur nature (voie d’autoroute, voie ferrée, carrière, piste de ski) conjuguent aménagements et pédoclimats variés.
En parallèle du suivi de ces sites pilotes, les chercheurs mènent des expérimentations en bacs inclinés au sein du terrain d’expériences du Cefe, la plate-forme technique polyvalente du LabEx Centre méditerranéen environnement et biodiversité. Ils y cultivent les plantes candidates et suivent la croissance de leurs racines et les processus microbiologiques associés. Couplées à un simulateur de pluie de l’INRA pour évaluer la résistance à l’érosion des talus, ces expérimentations déboucheront sur une identification précise des caractéristiques végétales et des pratiques d’inoculation indispensables à une végétalisation réussie.
A terme, ces résultats aboutiront à enrichir l’offre TalVeg® qui permet notamment de formuler des recommandations et d’accompagner les aménageurs afin d’améliorer les pratiques de végétalisation.
 
 class=Note

1 CNRS/Université de Montpellier/Université Paul Valéry Montpellier/EPHE.
2 CNRS/IRD/INRA/CIRAD/Université de Montpellier.
3 INRA/IRD/SupAgro.
4 INRA/IRD/CIRAD/Université de Montpellier/SupAgro.
 
Contact

Nathalie Fromin , Centre d’écologie fonctionnelle et évolutive
Email : nathalie.fromin@cefe.cnrs.fr
 
Source : CNRS-INEE http://www.cnrs.fr/inee/