Accueil > Communication > Newsletter scientifique > Articles de presse > Sciences

Une chenille collectionne ses anciens crânes sur sa tête [Sciences et Avenir - Animaux]

par Frédéric Magné - publié le

Surnommée la "dévoreuse de feuilles" en Australie, cet insecte est aussi appelé "chenille licorne". Pourquoi ? Parce qu’elle est capable d’empiler ses anciens crânes en une corne frontale.

View online